Top
Femmes et Digital – VOOLINKS
fade
3594
post-template-default,single,single-post,postid-3594,single-format-standard,eltd-core-1.2.1,wp-megamenu,flow-ver-1.7,,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-type2,eltd-sticky-header-on-scroll-up,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-dropdown-default,wpb-js-composer js-comp-ver-6.4.2,vc_responsive

Femmes et Digital

D’un clic en un déclic : les femmes en marche vers le digital pour s’affirmer au quotidien !
Depuis quelques années, plusieurs femmes dans le monde s’intéressent activement au digital. Fort de ce constat, elles l’utilisent à tous les niveaux de leurs activités pour renforcer le développement du leadership et de l’entrepreneuriat féminin.

Chaque 17 Avril est célébrée la journée mondiale de la femme digitale. Cette journée mobilise toutes les femmes vers la nécessité d’utiliser les outils digitaux peu importe les domaines dans lesquels elles évoluent pour insuffler une nouvelle dynamique de créativité, d’innovation et d’inspiration.

En dépit de cette avancée technologique, les femmes restent en baisse dans l’utilisation digitale et ceci s’explique par des raisons parmi lesquelles on peut trouver « accessibilité financière et compétence numérique ». Deux facteurs qui décroissent la portée du digital par les femmes et les filles en Afrique.

PAS À PAS EN MILIEU RURAL

L’accélération du processus d’inclusion numérique, surtout à grande échelle ne peut se faire sans un accès de qualité à internet et à moindre coût, ce qui demeure jusque-là un luxe pour la majeure partie de la population majoritairement composée des femmes. Au Mali, la banque mondiale estimait en 2020, le taux d’alphabétisation des femmes âgées de 15 ans et plus de 20% contre 40% chez les hommes. Malheureusement, cet écart de 20% entre les deux sexes se fait ressentir dans l’utilisation du digital. Malgré cela, certaines femmes arrivent à prendre leurs marques numériques d’où elles occupent des postes de responsabilité et à inspirer d’autres car le digital fructifie grandement le commerce sur lequel repose leur économie. On remarque par exemple beaucoup de femmes qui vendent leurs produits en ligne tout comme certaines qui commandent leurs produits en ligne depuis l’étranger sans se déplacer.

ELLES Y FONT FACE AUSSI

Certes, cette marche digitale bat son plein. Cependant, les interactions ne restent pas sans conséquences. Si l’on se penche sur l’utilisation d’internet, les chiffres de Plan International nous indiquent que 58% des filles de 15 à 25 ans ont déjà été victimes d’harcèlement ou d’abus sur les réseaux sociaux . Les formes les plus répandues du harcèlement en ligne sont entre autres, le dénigrement, les diffamations, le racolage, les intimidations, les commentaires sexistes. Au-delà des femmes qui y font face quotidiennement à la recherche de leur épanouissement, ce facteur si insoupçonné détruit la vie de plusieurs et les conduit vers la face sombre du digital.

IMPOSER SON LEADERSHIP

Cet outil si puissant leur a parmi de se faire connaitre à travers le monde. Sur les réseaux sociaux, plusieurs femmes ont pu mettre en exergue leurs capacités et leurs compétences. Que ce soit en milieu social ou économique, elles sont porteuses des causes à partir desquelles, les messages influencent positivement les internautes. Nous pouvons aisément constater que les femmes ont su placer la barre haute pour dénoncer les violences, les inégalités et asseoir leur autonomie. Cette tendance qu’elles incarnent a révolutionné le monde et leur plus grand défi serait d’imposer utilement leur présence partout sur internet.

Aucun Commentaire

Laisser un Commentaire